• à l'orée des cerisiers

     

    A L’OREE DES CERISIERS ...

     

     

    A l’orée des cerisiers

    Je réclame à corps et à cris

    Un être loin d’ici

    Voyageant avec l’éternité.

     

     

    Je suis là pour toi dans ton univers

    Devant les montagnes se dressant toutes fières

    Mais à me rendre fou

    De cet irréel rendez-vous.

     

     

    Peut-on vivre à travers la mort ?

    Es-tu comme un ange qui dort ?

    Le ciel et son immensité

    Me donnent courage et pugnacité.

     

     

    A l’orée des cerisiers

    La neige va tomber

    Le crépuscule s’en vient

    Désormais tu es vraiment loin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :