• Avec mon ombre qui court

     

     

    AVEC MON OMBRE QUI COURT


    Je n’ai pas honte de moi
    Et mes désirs ne sont plus rois.
    Au fond de temps en temps
    Je trouve le monde plus vivant.


    Je suis tout seul
    Et je ne suis pas le seul.
    Je découvre des secrets
    D’où je peux m’évader.


    Sur les dédales du jour
    Et les précipices de la nuit,
    Je disparais avec mon ombre qui court.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :