• COMME SI C'ETAIT TROP TARD...

     

    Comme si c'était trop tard

    Pour avoir une existence heureuse

    Je découvre derrière moi des années bizarres

    Indescriptibles et sinueuses.

     

     

    Je n'ai rien changé sur terre

    Et j'ai grandi sans en avoir l'air.

    Ni enfant, ni adulte, ni poussière

    De quoi perdre ses repères.

     

     

    J'ai coupé court à mes résolutions

    Comme se délester d'un énorme baluchon

    Que nous reste-il quand on est solitaire ?

    Dans un monde qui tourne à l'envers.

     

     

    Comme si c'était trop tard

    Je me réveille désormais dans le brouillard

    Invisible même pour ceux qui me voit

    Pour ne pas être ce que l'on veut que je soit.

     

     

    Comme si c'était trop tard

    Mais mieux vaux tard que jamais !

    Pour exister, exister

    S'illuminer même dans le brouillard.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :