• CORPS A CORPS






    CORPS A CORPS

     

     

    Je fus corps à corps

    Sans me battre

    J’aurais voulu combattre

    Pour rester encore.

     

     

    Je fus éblouis

    De regards, de tendresses

    J’aurais voulu que rien ne presse

    Pour empêcher l’oubli.

     

     

    Je fus tant épris

    Que rien n’a de prix

    J’aurais voulu payer cher

    Pour revenir en arrière.

     

     

    Je fus tant désiré

    Qu’une fin était programmé

    J’aurais voulu ne rien faire

    Pour imaginer ce que j’aurais pu faire.

     

     

    Je fus tant heureux

    Que rien n’est vraiment profitable

    J’aurais voulu être insatiable

    Pour vraiment profiter à deux.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :