• Endormir la nuit...

     

    ENDORMIR LA NUIT

     

     

    Endormir la nuit

    Se glisser à son insu

    Où tout est permis

    Où tout est inconnu.

     

     

    Se métamorphoser

    Pour quelques cérémonies

    Dans le monde des insomnies

    Entre lumière et obscurité.

     

     

    Je me défoule

    Avec mon esprit s'éparpillant

    Et je m'enroule

    Sur les plaisirs tel un serpent.

     

     

    Endormir la nuit

    Oh cinglante symphonie

    Réveillant nos âmes

    Tendres ou infâmes.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :