• Fantasmagories

     

    FANTASMAGORIES


    J’aimais humer leurs parfums d’allégresses,
    J’aimais leurs voluptés se posant sur moi comme des caresses
    J’aimais boire leurs larmes comme un philtre du plus grand amour
    Et m’appesantir sur leurs effluves avec bravoures


    J’aimais être surpris par leurs ingéniosités colossales
    J’aimais me retourner encore et encore tel un être immoral
    J’aimais ressentir l’ivresse de leurs désirs enchevêtrés avec le vide
    Et me sentir enflammer par leurs ardeurs avides.


    J’aimais leurs grâces m’inondant d’extases
    J’aimais leurs bouquets de chimères tels des joyaux inestimables
    J’aimais leurs frénésies pourfendant le roc avec emphase
    Et leurs candeurs, des arcs en ciel incommensurables


    J’aimais la fièvre brûlante de leurs émois
    J’aimais leurs songes inouïs éclatant dans mon esprit pantois
    J’aimais leurs frissons doux presque palpables
    Et leurs puissance bienveillante inébranlable


    J’aimais leurs coulées d’harmonie tel un sang bouillant
    J’aimais frôler leurs plaisirs torrides
    J’aimais entendre leurs cantilènes guidés par des souffles limpides
    Et partager leurs périples enjoués vers le firmament


    J’aimais leurs embruns laissant deviner le vertige d’un océan
    J’aimais leurs pensées se divertir avec le temps
    J’aimais leurs clartés virevoltant avec les ombres
    Et leurs audace franchissant l’éternité sans encombres


    J’aimais leurs fantasmes impertinents
    J’aimais leurs passions libres comme le vent
    J’aimais leurs secrets se laissant entrevoir
    Et leurs parures zébrés de lumières et d’espoirs


    J’aimais, j’aimais, j’aimais
    Mes imaginations, mes élucubrations
    J’aimais, j’aimais, j’aimais
    Mes confabulations, mes affabulations…






  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :