• Genèse

     

     

    GENESE


    Joies et parjures
    De front je pars.
    M’égayent des murmures
    Mais tout me sépare.


    Je sais me taire
    Je n’ai pas cru trahir
    J’ai fait le contraire
    Je voudrais mourir.


    Un pardon c’est tout
    Je peux supplier
    Je le demande à vous
    Je suis lésé.


    Cela durera longtemps
    Les adulations zélés,
    Les regards des revenants
    Pour des songes dérobés ?


    J’aime la libre liberté
    La beauté des ophrys,
    Le secret des volcans emportés.
    J’ai hâte de m’enivrer de ces délices.


    Je pense déjà pour ailleurs
    L’ancre de l’écume se retire
    Je peux écrire avec mon cœur
    Et jouer de ma lyre.


    J’ai compris le sens de la vie
    Je suis fou je crois
    Le bonheur comme une effigie
    A la gloire de ce que je dois.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :