• Ma vie païenne...

     

    Ma vie païenne...


    Ma vie païenne
    j'en fait allégeance
    Comme une fontaine de jouvence
    Je m'y trempe, je m'y baigne

    Je cherche des Dieux
    Tranquille et puissant
    Apollon dans les cieux
    Neptune sur les brisants

    Dans ma réalité passagère
    j'envie le tonnerre
    Le flot des crépuscules
    Le monde des particules

    Venant d'une main divine
    tout les dons éternels
    gorgés de lumière irréel
    Jamais ne décline

    je concéderai au culte
    pour des plaisirs, des tumultes
    Déboulant parés d'écumes
    D'un Olympe couvert de brume

    je tend à la confusion
    A l'absurdité, à la décadence
    Je m'enhardis à profusion
    je procède à ma concupiscence

    J'implore mon destin
    De quantités de quêtes
    De somptueux festins
    De milliers de fêtes

    J'attends la venue des blés dorés
    venant des champs célestes
    J'écoute d'Hésiode ses pensées
    Comme étant mon manifeste

    Ma vie de mécréant
    A supplanté le néant
    Telle est ma vie
    Celle que je vis





  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :