• Vies infidèles

     

    galerie peintre

     

     

     

    VIES INFIDELES

     

     

    Des vies infidèles,

    Des nuits trop claires

    Tissent leurs toiles dans leurs coins

    Et trompent les océans et les mers.

     

     

    Les corolles des anthes perdent leurs passions déjà frêles,

    Des phares sillonnent le néant, l’imaginaire,

    Des galions invincibles voguent sur des eaux de miel

    A l’usure du temps déposant leurs effanures dans la poussière.

     

     

    Affriolants passages dans l’éternel

    Aux souffles cadencés de forces éphémères.

    Des importunes lueurs dans les prunelles

    Pour des désirs de feintes et de chairs.

     

     

    En oripeaux et vieilles dentelles,

    Des sentiments voilés se prennent pour des matières.

    Des brasiers de cantilène enflamment le ciel

    Comme des actes délétères

     

     

    Des vies infidèles

    Des nuits trop claires

    A l’aube des jours rebelles

    Et des silences perçant les mystères

     


  • Commentaires

    1
    valpo
    Dimanche 4 Avril 2010 à 16:15
    trés joli poème que j'ai eu du plaisir à lire
    2
    Elix
    Vendredi 6 Août 2010 à 23:38
    pas mal avec tous les mystère que ce poème engendre
    3
    phildor
    Samedi 25 Décembre 2010 à 18:24
    Ce poème soulève beaucoup de questions, et de belles images
    il est particulièrement magnifique
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :